Actualités
Recherche
Retrouvez-nous sur
TwitterFacebookInstagramyouTubeLinkedIn
Zone des membres
Liste de diffusion
Calendrier des activités
23 au 29 avril 2017
Semaine de l'action bénévole 2017
15 au 21 avril 2018
Semaine de l'action bénévole 2018
7 au 13 avril 2019
Semaine de l'action bénévole 2019
Dites-lui Merci!
Actualités
Accueil / Actualités / Mettre fin au #GrandEcart
Mettre fin au #GrandEcart
12 octobre 2016
Communiqué de presse
Pour publication immédiate
 
Le ministère de la Santé et des Services sociaux doit mettre fin au #GrandÉcart !
 
Montréal, le 12 octobre 2016. Les organismes communautaires autonomes œuvrant en santé et services sociaux (OCASSS) profitent du versement d’octobre de leur subvention du Programme de soutien des organismes communautaires (PSOC) pour souligner l’ampleur de  l’écart entre leurs besoins financiers et la subvention qu’ils obtiennent. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) doit selon eux agir pour mettre fin à leur sous-financement chronique!
 
Dès le mois d’octobre, et lors des versements de subvention de janvier, avril et juillet 2017, les OCASSS du Québec rendront visibles leur manque à gagner. À l’image d’une campagne de levée de fonds, un thermomètre affichera l’état de leur financement tout au long de l’année. « Les groupes doivent souvent faire le grand écart afin de joindre les deux bouts. Certains se résignent à faire des mises à pied économique, alors que d’autres doivent réduire leurs activités. Avec cette constante et intenable gymnastique avec les chiffres, c’est la mission des groupes et la population qui en souffrent » de souligner Hugo Valiquette co-porte-parole de la campagne pour la Coalition des tables régionales d’organismes communautaires (CTROC).
 
Rappelons que le manque à gagner annuel des 3000 organismes communautaires autonomes œuvrant en santé et services sociaux était de 225 M$ en 2012, ce qui ne représentait à l’époque que 0,75% du budget du MSSS. Pour 2016-2017, les subventions des OCASSS sont toujours insuffisantes pour réaliser pleinement leur mission, qui selon le gouvernement lui-même est essentielle. « En ne recevant qu’une maigre indexation de 1,2%, les groupes communautaires gèrent carrément de la décroissance et l’écart est encore plus grand qu’en 2012. Le MSSS doit cesser de concevoir qu’un rehaussement financier des groupes communautaires constitue une dépense compressible. Reconnaître l’apport des OCASSS à la société c’est aussi reconnaître qu’il s’agit d’un besoin de la population québécoise » de souligner Mercédez Roberge, co-porte-parole de la campagne pour la Table des regroupements provinciaux des organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB).  
 
« Il faut mettre fin au grand écart et soutenir convenablement les organismes communautaires et financer adéquatement les services publics et les programmes sociaux. Les groupes ne lâcheront pas le morceau et promettent d’intensifier la mobilisation dans le courant de l’automne ! » de souligner les co-porte-parole. C’est dans cet esprit que les OCASSS se joindront à tout le mouvement de l’action communautaire autonome, en participant aux premières actions de la campagne « Engagez-vous pour le communautaire », les 7-8-9 novembre prochain.
L’action « Mettre fin au #GrandÉcart » est organisée par la campagne Je tiens à ma communauté > je soutiens le communautaire. Orchestrée par la CTROC et par la TRPOCB, cette campagne interpelle le MSSS afin qu’il comble les besoins financiers des 3000 organismes communautaires abordant différentes problématiques liées à la santé et aux services sociaux dans toutes les régions du Québec.
 
– 30 –
 
Renseignements : Alexandra Pierre, 438-838- 2482 (cellulaire), info@trpocb.org
http://jesoutienslecommunautaire.org/
 
Mots clics : #GrandÉcart, #OCASSS