Dossiers terminés


Filtrage

Description/mandat :
Le programme de filtrage des bénévoles et du personnel intervenant auprès de personnes vulnérables a été dispensé pour la première fois au début des années 2000, cinq ans après que Bénévoles Canada eut reçu l'aval du gouvernement fédéral afin d'agir en ce sens. Le but était de créer un outil voué ultimement à assurer la sécurité du public canadien, plus particulièrement celle des citoyens les plus susceptibles de devenir victimes d'abus de toutes sortes.

Au Québec, seuls la Fédération des centres d'action bénévole et ses 113 membres sont habiletés à diffuser les outils et la formation sur le filtrage. Après plus de 10 ans d'existence et afin de tenir compte des modifications à certaines lois touchant notamment la protection de renseignements privés, voici le moment de rafraîchir l'information à ce propos mais aussi, de rappeler les règles de base d'une saine gestion des ressources humaines appelées à travailler auprès des plus fragiles de nos concitoyens.

Responsable du dossier à la FCABQ :
Fimba Tankoano, directeur général

Fichiers joints :
Les origines
Les changements les plus récents de la procédure de filtrage
Les 10 étapes du processus de filtrage
Se procurer les outils du Programme de filtrage
Des ressources sûres pour s'informer
Terminologie


Carrefours d'information pour aînés

Description/mandat :

Un Carrefour d’information pour aînés (CIA) est un ensemble de services offerts par un organisme communautaire ou bénévole ayant pour objectif d’aider les personnes aînées à repérer et à comprendre les informations, services et programmes gouvernementaux leur permettant d’améliorer leur qualité de vie.

A priori, les CIA s’adressent à tous les aînés, en apportant une attention particulière aux aînés vulnérables, que ce soit par :
- le dépassement des concepts gouvernementaux;
- l’accessibilité aux sources d’information;
- le besoin d’un soutien ou d’un accompagnement dans leurs démarches;
- les incapacités physiques ou psychologiques ou les situations entraînant le recours à de nouveaux services ou programmes.

Les gestes CIA peuvent être offerts dans l’organisme même, par téléphone, par des activités d’information diverses ou encore, dans tout autre endroit où se retrouve la personne aînée.

Retour sur les origines des CIA

Dans le cadre d’une formule de PPC – partenariat public/communautaire – en matière de services à la population, le Secrétariat aux Aînés a approché la FCABQ dans le but de l’associer au développement de carrefours d’information sur les programmes et services gouvernementaux destinés aux aînés. Le premier contact à ce sujet remonte à 2006.
 
Depuis, une mise en commun des efforts de la FCABQ et de l’Association québécoise des centres communautaires pour aînés (AQCCA) a eu comme résultat l’instauration de projets-pilotes menés par quatre centres d’action bénévole et 4 centres communautaires pour aînés.

La FCABQ a vu à la réalisation d'un guide de formation et a assuré la diffusion de cette formation auprès des gestionnaires et des bénévoles. De son côté, l’AQCCA a produit le Guide d’implantation en plus de superviser la phase d’évaluation des projets pilotes complétée en décembre 2008. La phase de formation a été effectuée avec le soutien fiunancier du Programme Engagés dans l'action pour les aînés du Québec du Ministère de la Famille et des Aînés. 

Afin d’améliorer l’accès à l’information concernant les programmes et services gouvernementaux auxquels les personnes aînées sont admissibles, la FCABQ et l’AQCCA ont accepté de participer à un partenariat public-communautaire réunissant Services Québec et le Ministère de la Famille et des Aînés.
 

La Fédération des centres d’action bénévole du Québec et l’Association québécoise des centres communautaires pour aînés (AQCCA) sont deux regroupements qui rassemblent, à eux seuls, près de 200 organismes voués au mieux-être des personnes aînées.

Fichiers joints :
LES CIA : L’INFORMATION GOUVERNEMENTALE DAVANTAGE ACCESSIBLE AUX PERSONNES AÎNÉES


Année internationale des bénévoles 2001

 

Description/mandat :


L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé 2001 «Année internationale des bénévoles ». Le gouvernement québécois a confié à la Fédération des centres d’action bénévole du Québec le mandat de coordonner, avec la collaboration d’organisations appuyées par des bénévoles, les activités qui se sont déroulées au Québec. La mise sur pied du Comité de l’Année internationale des bénévoles 2001 au Québec (AIBQ 2001), formé de 26 représentantes et représentants de différents secteurs d’activités, ainsi que la formation de 15 comités régionaux à travers l’ensemble des régions du Québec a permis, tout au long de l’année, de promouvoir les gestes des bénévoles.

L'Année internationale des bénévoles 2001 au Québec a également permis de mettre en lumière des projets novateurs et des expériences gagnantes mis sur pied dans toutes les régions du Québec et dans tous les secteurs d'activité. Riches de leur connaissance de l'action bénévole et de leurs expertises, les bénévoles ont donc posé un regard éclairé sur les conditions pouvant les encourager dans la poursuite de leur engagement.

Fichiers joints :
Événements réflexion-théâtre : Les bénévoles s'expriment
Rapport final


Pratiques gagnantes en gestion de bénévoles aînés

Description/mandat :


Depuis les dernières années, les organismes constatent des transformations en ce qui concerne le nombre et le profil des personnes disponibles pour faire du bénévolat. En établissant des liens entre leurs observations et le vieillissement de la population, leur réflexion fait resurgir certaines questions : quel est le profil des personnes nouvellement retraitées prêtes à donner du temps dans nos organismes ?

Sont-elles ou non plus actives, plus éduquées, plus en forme, plus à l’aise financièrement, plus engagées socialement qu’auparavant ? Quels sont leurs champs d’intérêt, leurs passions ? Comment utilisent-elles leur temps libre ? Ces observations et ces interrogations ont paru suffisamment importantes aux yeux des organismes pour les inciter à y trouver des réponses concrètes.

La FCABQ a donc entrepris une recherche qui s’est échelonnée sur une période d’un an, entre novembre 2009 et novembre 2010. Elle visait l’identification de bonnes pratiques de gestion des bénévoles aînés œuvrant dans les secteurs de la santé et des services sociaux, principalement auprès des aînés, ceci dans les trois sphères de l’action bénévole (recrutement, reconnaissance, rétention).

La recherche a mené à la production d’un rapport auquel s’est ajouté un guide de réflexion et de pistes d’action. Ses résultats ont fait l’objet d’un colloque tenu le 7 décembre 2010, dans la foulée de la Journée internationale des bénévoles qui a lieu le 5 décembre de chaque année depuis 1985.

Fichiers joints :
Pratiques gagnantes : Le rapport sur la recherche-action
Guide de réflexion et d'action
La reconnaissance des bénévoles : Éléments d'un programme
Bénévoler autrement : les bénévoles témoignent


Comité planification stratégique

Ce comité est essentiellement composé de tous les membres du CA de la FCABQ: • Lyne Sauriol, présidente • Pierre Bertrand, vice-président • Thierry Durand, secrétaire • Marcel Langlais, trésorier • Alison Stevens, administratrice • Érika Morin, administratrice • Ronald Cormier, administrateur • Fimba Tankoano, directeur général • Dominique Barbès, consultante

Description/mandat :
Conduire le processus de planification stratégique de la FCABQ amorcé au printemps 2012.

Résultats :
• Deux lac-à-l’épaule respectivement en septembre 2013 et en mars 2014 ont été tenus. • Analyse des résultats des consultations réalisées auprès des membres de la Fédération (rencontres des regroupements, forum ouvert adapté, etc.). • Atelier de cartographie d’un CAB et de la FCABQ et atelier de vision stratégique. • Élaboration du plan quinquennal 2014-2019. • Adoption en AGA de juin 2014 du plan quinquennal 2014-2019.

Fichiers joints :
FCABQ-Résumé du plan 2014-2019
FCABQ-Vision-Mission-Valeurs
FCABQ-Plan quinquennal 2014-2019